Artistes contre la guerre
Accueil Qui sommes-nous Nous contacter Plan du site Admin
   
Vous êtes ici : Contre la guerre à St-Etienne >
A la une
Contre la guerre à St-Etienne
L’appel
Livres
Manifestations
Art dans la ville - juin 2004
Artistes contre la guerre - 2003
Paroles d’artistes
Qui sommes-nous ?
Ghadir, jeune fille palestinienne...
dimanche 21 septembre 2003

Ghadir Al Madi, jeune fille palestinienne de 16 ans du camp de Jenine, est a St-Etienne ces jours-ci. Elle a été opérée à Lyon le 29 juillet. Elle subira une 2ème opération dans quelques jours.
Une soirée de solidarité et d’amitié a eu lieu autour d’elle ce mercredi 13 août à Beaubrun.

Ghadir est arrivée à l’aéroport St-Exupéry le jeudi 24 juillet avec une balle dans la tête.
C’est l’association Jenine-Vénissieux qui a organisé sa venue et collecté l’argent nécessaire pour l’opération. Amjad Rattrout est allé chercher Ghadir à Jénine afin de lui permettre de sortir de Palestine occupée.
Un vrai chemin de croix.
L’association stéphanoise Muhammad Turky-Enfants de Ramallah a aidé au financement en payant le voyage et le visa.

L’équipe du Professeur Mottolese, de l’hôpital neurologique P. Wertheimer de Lyon, a extrait de la tête de Ghadir une balle de mitrailleuse. Une opération très délicate et très risquée, qui a duré 5 heures. Ghadir est maintenant sauvée. Elle va retourner à l’hôpital autour du 18 août pour une deuxième opération qui permettra de remplacer l’oeil détruit par un oeil artificiel, et de réparer une partie de son visage.
Elle restera donc un peu plus longtemps que prévu en France.

Ghadir a été blessée en mars 2003. Elle était avec sa mère et ses frères et soeurs sur la terrasse d’une maison. C’est là que les soldats ont tiré à la mitrailleuse alors que la famille faisait la lessive. Ghadir a eu plus de "chance" que des centaines d’autres enfants palestiniens : la balle n’a pas détruit son cerveau. Elle a été soignée à l’hôpital de Naplouse par le docteur en neurochirurgie Mazhar Darwazeh. Mais l’extraction de la balle, qui est entrée par l’oeil et est allée se loger à l’arrière de sa tête, n’était pas possible...

La famille de Ghadir - 21.2 ko

La famille de Ghadir

La famille de Ghadir vit depuis plus de 50 ans le drame des réfugiés Palestiniens. Elle est arrivée au camp de réfugiés de Jénine suite aux massacres de 1948 dans la région de Haifa et au nettoyage ethnique du village de Ajzem, territoire annexé par Israël.
Le père Loqman Al Madi, est paysan. Sa mère s’appelle Siham. Il y a sept filles et deux garçons, car Ghadir vient d’avoir une petite soeur, il y a trois jours. A Jenine, la maison des Al Madi a été rasée par l’armée d’occupation en 2002. La famill de Ghadir est hébergée depuis dans la maison de la tante de Ghadir.

Pour payer la 1ère opération de Ghadir, l’association Jénine - Vénissieux a collecté 7800 Euros. L’association Muhammad Turky a payé le voyage et le visa. Mais il faut trouver encore de l’argent pour financer la deuxième opération et la prothèse.

Pour participer au financement de cette action :
-  les chèques sont à établir à l’ordre de : Association Solidarité M. Turky Ils peuvent être transmis aux adresses suivantes :
-  Mme Véronique Séfani 79, cours Fauriel , Saint-Étienne 42100
-  M. Raymond Vasselon 24, rue Emile Jaboulay Saint-Étienne 42100

-  Des virements peuvent être effectués sur le compte N° 00026936201 clé 14 Banque 10096 Guichet 18017 La LYONNAISE DE BANQUE-Agence Hotel de Ville 2 place de l’Hôtel de Ville 42000 St Etienne Un reçu sera bien entendu établi.

-  il est aussi possible d’envoyer de l’argent à l’"Association Jenine - Vénissieux", 8 bd Laurent Gerin, 69200 Vénissieux ou de faire un virement sur le compte de l’association au Crédit Mutuel : N° 10278 07307 00057723901 clé : 42

Répondre à cette brève

Dans la même rubrique :
Leïla Shahid à Saint-Etienne
Notre ami, Abed Omar Qusini, pris pour cible par l’armée israëlienne
Invitation aux artistes
Roulotte pour la paix
Nazih Darouza
Yolande Mukagasana à l’UNESCO
Maître Khaled Quzmar hier soir à Saint-Etienne
Stop à la terreur en Tchétchénie !
Manifestation du 22 mars à St-Etienne
Du 10 au 20 juin 2003 Exposition : " Irak, les enfants de l’embargo"




Proposer un article | Nous contacter | Plan du site | Admin | Accueil